Les jeunes s’approprient « l’art de dessiner les lettres » | L’ECHO

Dans le cadre du festival Urban Culture proposé par la scène conventionnée La Fabrique, la Bibliothèque multimédia intercommunale du Grand Guéret a organisé un stage de graff ouvert à tous avec Tarek, un des pionniers du genre en France.

Hip hop, musique urbaine… Le festival Urban Culture permet aux Guérétois et plus largement aux Creusois de découvrir un autre univers. Mercredi, aux portes de la bibliothèque multimédia du Grand Guéret, c’était le graffiti, autre art très développé. La bibliothèque, en partenariat avec la scène conventionnée la Fabrique, a proposé à tous un stage de graffitis animé par Tarek, un artiste aux multiples facettes et un des pionniers du genre en France.
Il découvre les graffitis en 1985, alors âgé de 14 ans. 6 ans plus tard, il publie un des premiers livres sur  les graffitis Paris Tonkar qui deviendra le nom du magazine dont il est le rédacteur en chef. Il est aussi peintre. Des stages, il en anime quelques-uns, notamment en prison et avec des jeunes qui maîtrisent un peu les graffitis. Là, ce sont des débutants. Mais  comme pour tout art, c’est en travaillant que l’on apprend.

(Source : Les jeunes s’approprient « l’art de dessiner les lettres » | L’ECHO.)

About these ads

2 réflexions au sujet de « Les jeunes s’approprient « l’art de dessiner les lettres » | L’ECHO »

  1. Ping : Les jeunes s'approprient "l'art de dessine...

  2. Ping : Festival Urban Culture à Guéret | Tarek :: Site officiel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s